ANNONCES  PAROISSIALES  NOTRE DAME DE SAINT CALAIS  ET  BESSE SUR BRAYE

 

 

Dimanche 25 Mars

 RAMEAUX ET PASSION

 

10H30 RAMEAUX BESSE :Intention Famille Auvray

10H30 RAMEAUX SAINT CALAIS : Annick Pelletier- Annick Gerbron

Quête Chauffage de lEglise

 

Lundi 26 Mars

Lundi saint

 

18H  Saint Calais : Intention Pro populo

 

Mardi 27 Mars

Mardi Saint

9H30 Bessé  : Intention défunts

18H30 Cathédrale Saint Julien Messe des saintes Huiles

Mercredi 28 Mars

Mercredi saint

14H30 Ste Anne :Bessé  Intention particulière

17H30 St Calais Heure de PADRE PIO

18H30 Intention Franck Martinot

Jeudi 29 Mars

Jeudi saint

14H30 Saint Calais H Maison de retraite

Saint Calais Intention Défunts

20H30 Sainte Cène intention Prêtres

Vendredi 30 Mars

Vendredi Saint

Jour de Jeûne et Abstinence de viande

15H  : Saint Calais : Chemin de la Croix

17H30 Chemin de Croix Bessé

20H30 Saint Calais  Célébration de la Croix

 

Samedi 31 Mars

SAMEDI SAINT

 

10Hà 12H Catéchisme 6ème Saint Calais

20H30 BESSE VIGILE PASCALE

1ER AVRIL

JOUR DE PAQUES

10H30 MESSE DE PAQUES SAINT CALAIS

Intention défunts

10H30 BESSE : Intention Défunts

Quête Chauffage de lEglise

 

ANNONCES PAROISSIALES

 

Mercredi 19H : Bol de Riz

CONFESSIONS/ BESSE LE MERCREDI 28/03

DE 17H à 19H

/SAINT CALAIS LE SAMEDI 30/03

DE 17H A 18H30


RAMEAUX

 

Comment la foule a t’elle pu si vite lâcher Jésus?

Résultat de recherche d'images pour "Fra Angelico les Rameaux"

Nous sommes à Jérusalem par un beau matin de printemps, la foule s’attroupe sur la route qui descend de Béthanie à Jérusalem. Tous désirent voir Jésus, comme on se presse aujourd’hui au passage d’un chef d’état ou du pape quand ils sillonnent les artères de nos grandes villes. Le bruit des derniers miracles de Jésus, celui des aveugles de Jéricho, mais surtout celui de la résurrection de Lazare ont galvanisé la foule.

Jésus fait son entrée sur un âne et non sur un cheval, ce n'est pas sans raison. Le cheval symbolise la guerre, le luxe, la rapine ; l’âne la paix, la vie douce et modeste. Le prophète Zacharie avait annoncé la douceur du Messie : “Voici ton roi qui vient, plein de douceur monté sur un âne, un ânon, le petit d’une ânesse ”Jésus a le triomphe modeste, comparé aux entrées triomphales des vainqueurs à Rome sur leur quadrige, précédés d’interminables légions.

Aujourd’hui débute la Semaine Sainte qui associe l’entrée triomphale de Jésus et l’apparent échec de sa mort: En ce jour ce sont des cris d’enthousiasme, celui des Hosanna, demain ce sera un autre son: «Qu’il soit crucifié.» Quel contraste!

En accueillant Jésus, la foule fait mémoire de David, le plus grand roi d’Israël, mais en même temps elle oublie que Jérusalem est le lieu ou l’on tue les prophètes.

Avec les palmes à la main nous venons à la messe des Rameaux pour entourer le Christ. Or ces palmes sont le symbole des bonnes œuvres à déposer aux pieds de notre Dieu.

La prophétie de Zacharie est là pour nous remplir d’espérance :« Réjouis toi fille de Sion, chante fille de Jérusalem…Il détruira les arcs de guerre, il imposera la paix à toutes les Nations (Za9,9-10) Cela s’accomplira certes, mais quand il reviendra à la fin des temps, en son jour de gloire.

 

Aujourd’hui dans la foule les espions des pharisiens sont là. Ils veulent faire taire le vacarme, mais Jésus leur dit:« S’ils se taisent les pierres crieront. (Lc19,39)». Ainsi commence la dernière grande bataille que le Christ va livrer au monde pour lui apporter la Paix . La paix disait le pape saint Jean Paul II est le don que le Christ nous a acquis par le sacrifice de sa Croix. De notre côté et pour en être les bénéficiaires il nous faudra monter au calvaire avec le divin Maître.  « Celui qui t’a racheté sans toi ne peut te sauver sans toi »(saint Augustin) Pas de paix pour le monde sans cultiver préalablement la vérité, la liberté, la justice et l’amour qui en sont les fondements. La semaine sainte nous concerne donc tous, car nous en sommes tous les acteurs, qui comme le centurion, qui comme Marie Madeleine, qui comme les bourreaux, qui comme le bon larron. A nous de nous unir à ce mystère.


 

 

 

 

.